• Every Man’s Club

    "Pendant toutes mes années, je nai jamais connu un endroit qui est aussi bon pour le moral que Talbot House."

    General Sir Herbert Plumer - 1928

  • UNE NUITÉE HISTORIQUE

    "Un peu plus loin, au fond du jardin, il y a une remise à deux étages où la Banque de Menuiserie a été enlevée en 1915. Cette même banque est devenue l’autel de Talbot House dès le premier jour de l’ouverture."

    Tubby - 1919

  • LA CHAMBRE DU GÉNERAL

    "La plus petite chambre de Talbot House était juste assez grande pour installer un lit. Mais, dans les années 14-18, ce lit dans «La chambre du Général», était le seul lit équipé de draps."

    Tubby - 1938

  • LA GLORIETTE

    "Un peu plus loin, au fond du jardin, il y a une remise à deux étages où la Banque de Menuiserie a été enlevée en 1915. Cette même banque est devenue l’autel de Talbot House dès le premier jour de l’ouverture."

    Barclay Baron - 1935

La Maison

Pendant la Première Guerre Mondiale, Poperinge fait partie de la petite partie inoccupée de la Belgique. A  une douzaine de kilomètres du Saillant d'Ypres, la ville devient le centre nerveux des troupes britanniques. Au coeur de "Pop", comme la ville sera appelée à l'époque, les aumôniers Neville Talbot et Philip 'Tubby' Clayton y ouvrent en décembre 1915 un club où les soldats , quel que soit leur grade, peuvent trouver un peu de repos et de distraction. Aujourd'hui la maison, dite anglaise, reste un lieu remarquable pour chacun qui vient visiter les souvenirs de la Grande Guerre.

Un musée vivant

Une visite de la Talbot House commence habituellement dans l'ancien grenier de houblon qui en 1916 a été aménagé en salle de concert où vous y assistez à un guide digital et un concert fictif. Ensuite vous revenez au rez-de-chaussée où vous visitez l'exposition permanente qui donne une idée de la vie dans une ville située à l'arrière du front. Cette exposition est élaborée comme un ensemble de différents témoignages comme celui de Jeanne Battheu, du neurochirurgien Harvey Cushing, du curé Achiel Vanwalleghem, de Tubby Clayton, John Gamble, Albert Baert.

Vous passez ensuite dans le jardin tout récemment dessiné d'après les plans originaux et parfaitement entretenu à l'anglaise. La maison même , conservée dans un état très proche de ce qu'elle était durant le Grande Guerre, est plus qu'un musée. Elle accueille encore tous les jours de nombreux visiteurs qui sont contents de pouvoir parler avec les concierges britanniques et de jouir d'une bonne tasse de thé. Bien des visiteurs profitent de la situation d'y passer une ou plusieurs nuits dans une des chambres d'hôtes de la Talbot House.